samedi 14 mars 2015

Ça commence à bien faire !

Ma mère n'aime pas quand je dis « ma mère »
ou quand Violette dit "ma belle mère".
Elle dit que le monde a trop souffert,
voudrait souvent refaire la terre.


Déteste remplir le frigidaire,
sauf pour y mettre un Saint-Nectaire,
a dévoré Le Trône de Fer,
voulait devenir pilote de l'air.

Je ne lave pas toutes mes affaires,
(pas encore !)
mais si je les "file" à ma mère, 
je les file aussi à mon père.

Un jour viendra de toutes façons,
où j'aurais retenu la leçon,
je ne filerai plus rien à personne,
je ne serai plus un petit bonhomme.

Quand j'aurai appris comment faire,
et bien tu sais quoi ? J'en serai fier !
Alors ça commence à bien faire,
ces étiquettes, qui nous restent en travers.


Des news à ce sujet, par ici ou encore par .











Previously dans Moi Timothée,


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

Laura H a dit…

Ah oui je confirme j'ai déjà vu ses étiquettes et ça m'a choqué!
Nan mais franchement, on est pas des bobonnes!

Du coup je l'ai coupé cette étiquette!

Nicool a dit…

C'est le réflexe de beaucoup! Et comme je te comprends...

La vie de Selky a dit…

J'y suis jamais tombée dessus, mais je t'avoue que je les regarde pas toutes avec attention...
Autant y'en a qqes une dans l'armoire de l'homme comme ça... Pas joli joli :(

Anne B. a dit…

Alors là, je débarque, je n'avais jamais vu...
Je suis encore plus choqué par le "give it to your woman, it's her JOB"
Non mais, ils lisent ce qu'ils écrivent !!!!

Nicool a dit…

Tout à fait, Anne.
D'autant qu'ils n'ont pas mis "your wife" ou "your companion", mais "your woman". Il y a d'autant plus un sentiment d'appartenance, comme s'ils possédaient leur femme, en quelque sorte. C'est vraiment minable !